Acheter sa résidence secondaire : le dossier complet !

Votre recherche
13/02/2020

Savez-vous que la France est championne d'Europe de la résidence secondaire ? Avec plus de 3,5 millions* de résidences secondaires, soit 10% du parc de logements dans la métropole, les contribuables français aiment leur maison à la campagne, leur appartement en bord de mer ou leur studio à la montagne. Vous souhaitez vous aussi acheter votre résidence secondaire ? Imodeus vous propose un dossier complet pour bien choisir et préparer votre acquisition.

Où acheter votre résidence secondaire ?

La première question à se poser est bien l'emplacement de votre résidence secondaire. Si l'achat coup de coeur prime souvent sur la raison, il n'est pas inutile de réfléchir aux aspects pratiques et patrimoniaux de votre acquisition. Un des critères est le temps d'accès : à 2 ou 3 heures en voiture des grandes métropoles, vous pourrez profiter de votre pied-à-terre le temps d'un week-end et pas seulement pendant les vacances.

 

Il n'est donc pas étonnant que la Normandie et la Bretagne aient la préférence des français : facilement accessibles en voiture ou en train depuis Paris, les deux régions tirent leur épingle du jeu quand il s'agit d'acheter une résidence secondaire au bord de la mer.

 

Notre préférence ira pour l'achat d'une résidence secondaire en Bretagne qui a le vent en poupe (+48% de ventes en 2018 pour ce type de bien immobilier) car les prix sont encore contenus comparé à la Normandie par exemple.

 

Vous êtes plutôt séduit par les belles plages de la côte atlantique, le charme de Guérande, la Baule et le littoral vendéen ? Pourquoi ne pas acheter votre résidence secondaire en Loire-Atlantique ? Sachant que Nantes est à seulement 2h15 de Paris en TGV, la région dispose d'atouts de charme naturels et historiques pour séduire les acquéreurs. 

Pensez l'achat de votre résidence secondaire comme un investissement

En effet, l'achat d'une résidence secondaire peut être rentable si l'on associe taux d'intérêts bas et mis en location saisonnière. Les loyers perçus par la mise en location saisonnière (5 à 11 semaines par an) peuvent couvrir une partie de l'emprunt et réduire votre effort financier mensuel.

 

Dans notre article "L’achat d’une résidence secondaire est aussi un investissement", nous vous détaillons un exemple concret de mise en location saisonnière d'une résidence secondaire achetée dans un programme immobilier neuf. Un appartement neuf en bord de mer aura en effet plus de succès que son équivalent dans une résidence ancienne, tout en bénéficiant des garanties intrinsèques de l'immobilier neuf. Et il est aussi plus plaisant de jouir de votre pied à terre pendant les vacances sans avoir à vous soucier de l'entretien ou de sa rénovation. 

Mise en location saisonnière de votre résidence secondaire : pensez au statut LMNP

Vous avez décidé de rentabiliser votre résidence secondaire en la mettant en location pendant la saison touristique ? Il est fort probable que votre logement soit loué meublé. Avec le statut de Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP), vous pouvez bénéficier d'un abattement d'impôt de 50% sur vos revenus locatifs et potentiellement amortir l'achat de votre résidence secondaire en déduisant une partie de vos charges imputées à vos revenus locatifs (entretien, frais de gestion, assurance, intérêts d'emprunt...).

 

Sachez cependant que pour bénéficier du statut LMNP, votre résidence secondaire doit générer moins de 23 000€ de revenus locatifs par ans ; ceux-ci doivent représenter moins de 50% de vos revenus annuels.

La fiscalité de la résidence secondaire

Enfin, pour bien préparer l'achat de votre résidence secondaire, vous devez anticiper les impôts et taxes. Propriétaire, vous êtes redevable des impôts locaux et en premier lieu de la taxe foncière et de la taxe d'habitation. Les revenus locatifs sont aussi imposables, même pour une mise en location de courte durée. Cependant, comme vu plus haut, vous pouvez bénéficier d'un abattement de 50%.

 

Viendra peut-être le moment de la revente de votre résidence secondaire ou de sa transmission à votre famille. Comme nous le détaillons dans notre article sur les impôts et taxes sur les résidences secondaires, vous pouvez être redevable de l'impôt sur la plus-value. Celui-ci est dégressif entre 6 et 30 ans de possession du bien avant sa revente. Si vous souhaitez transmettre votre résidence secondaire à vos descendant, vous pouvez envisager de le faire progressivement en bénéficiant tous les 15 ans d'un abattement d'impôt jusqu'à 100 000€ par enfant. D'autres solutions existent pour réduire les frais de donation, comme la création d'une Société Civile Immobilière familiale (SCI) dont vos héritiers possèderont des quotes-parts.

 

 

*Source : "Le parc de logements en France", INSEE, 2 octobre 2018

Je souhaite être recontacté pour parler de mon projet immobilier

Les champs suivis d’un astérisque (*) sont obligatoires. Ces données sont collectées par Imodeus, responsable de traitement, afin de traiter votre demande. Elles seront conservées durant trois ans. Conformément à la règlementation en vigueur en matière de protection des données personnelles, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement ou de portabilité de vos données ainsi qu’un droit de limitation ou d’opposition au traitement, que vous pouvez exercer en vous adressant à : IMODEUS – 11, avenue Parmentier – CS 70117 – 31201 Toulouse cedex 2. Pour plus d’information, vous pouvez vous reporter à la page des données personnelles.
Nos conseillers vous répondent au
05 67 73 32 33

Découvrez les avantages offerts aux acheteurs de logements neufs

Pour Habiter
Le PTZ
La TVA réduite
Pour Investir
Investissez dans l'immobilier locatif et bénéficiez de réduction d'impôts